Inspirations...Réinventions...

Fermer

testets

De la théorie à la pratique, des Experts & des Dirigeants d’entreprise partagent leurs solutions pour se réinventer et faire face à la crise


Témoignage client

titre

gfhjgrfseqzretsrhgdutrystydtufyiutdryst

Charles

PO - CF

Christian Monjou

Agrégé de l’Université, enseignant chercheur à oxford spécialiste des civilisations anglo-saxonnes professeur de chaire supérieure en khâgne AU lycée henri iv de paris chargé de cours d’agrégation à l’école nationale supérieure conférencier auprès des entreprises (le détour de l’Art, l’innovation,  le leadership…) intervenant auprès de l’apm, germe, hec executive education

 

[EDITO]

Comment se réinventer pour faire face à la crise ?

A travers ce livre blanc « Comment se réinventer pour faire face à la crise », Châteauform’ donne la parole à des Experts, Consultants & Dirigeants d’entreprise afin de proposer à ses clients et partenaires de la matière à réflexion ainsi que des conseils basés sur l’expérience de ces derniers. Chacun d’eux à sa manière pourra être une source d’inspiration pour les mois à venir car la réinvention des entreprises et des organisations est le maître- mot aujourd’hui !

La crise que nous vivons et la période inédite du confinement que nous avons vécue, après nous avoir étourdis, nous amènent à nous poser une question de discernement absolument fondamentale : 


Qu’est-ce qui est essentiel dans nos entreprises et organisations ? Qu’est-ce qui est accessoire ?


Les crises entraînent la disqualification des recettes habituelles et imposent l’invention, l’innovation. L’innovation quant à elle appelle à sortir de l’habitude. On a parfois une vision erronée de l’innovation qui se résume à la page blanche et tout à coup d’un geste génial qui va faire surgir quelque chose à laquelle personne n’avait jamais pensé. Ce que je trouve merveilleux au contraire, ce n’est pas de construire du nouveau mais de réhabiliter du déjà-là. On se rend compte que l’innovation dans l’Art est liée au souvenir & est dans la citation. Ainsi « L’exécution de Maximilien » de Manet (1868/1869) a été inspirée par « Tres de Mayo » de Goya (1814).


Donc le monde à venir sera en partie nouveau, il sera diférent et surtout résultera de cette prise de conscience. Qu’avonsnous laissé s’accumuler par habitude ? Qu’avons-nous oublié de remettre en question à cause de la dictature du process ? Le process est bien ici notre propos. Les process sont utiles aux entreprises et organisations pour leur bon fonctionnement, mais beaucoup ne les remettent pas en question. Ontils encore leur utilité ? Les garde-ton par habitude ? La crise met en lumière que dans certaines entreprises les process ont proliféré et par la même ont étouffé la mission de l’entreprise. C’est le cœur qui est atteint. Ainsi les process ne sont plus au service de la communauté mais c’est la communauté qui est au service des process ! 

Faire une réservation,
poser une question ?
Appelez-nous !