php : single.php
twig : templates/single.twig
mobil tablet verti tablet horiz desktop

Compte-rendu du premier Comité Scientifique des Dirigeants d’Université ou de Formation d’Entreprise

La vie côté Chateauform'

Comment prévoir l’imprévisible et préparer les équipes à demain ?

 

Telle est la question à laquelle douze experts, dirigeants d’Université d’entreprise ou de service formation de tous les horizons ont tenté de répondre à l’occasion de la première réunion du Comité Scientifique des Dirigeants d’Université ou de Formation d’Entreprise.

A l’initiative du groupe Châteauform’, cette première édition propose des rencontres, ateliers et tables rondes autour de sujets concernant les enjeux de la formation de demain. La formation professionnelle est au cœur de tous les débats. L’accélération des mutations technologiques a rendu les compétences de plus en plus vite obsolètes, et de plus en plus transversales. La formation devient continue, stratégique et individualisée. A Châteauform’ de nombreux experts de la formation se croisent et partagent les mêmes interrogations. Daniel Abittan, le Président de Châteauform’, leur a proposé de se réunir afin qu’ils échangent, débattent et trouvent des solutions concrètes à leurs problématiques.

Télécharger le 1er compte-rendu du Comité Scientifique des Directeurs d’Université ou de Formation d’Entreprise en intégralité

Ainsi, douze experts issus de tous secteurs (Altran, Pernod Ricard, Renault, SNCF, SUEZ, Thales…) se sont réunis le 21 septembre dernier. Pour l’ensemble des intervenants, il apparait très clairement que le modèle actuel de l’emploi arrive à bout et qui leur appartient d’inventer de nouveaux dispositifs pour préparer leurs équipes et éviter de laisser sur le bas-côté des collaborateurs qui n’auront pas réussi à s’adapter à ce nouveau éco-système.

Chaque expert a partagé son expérience des programmes qu’il mène dans son entreprise. Ainsi Clara Jakubik, directrice de Keolis Institute, mène depuis 1 an un vaste programme de formation à la culture digitale. Porté par le Comex, l’objectif du programme est de toucher les 60 000 collaborateurs afin que chacun puisse obtenir son « passeport » digital quel que soit sa mission dans le groupe. Même constat chez Pernod Ricard où l’avènement du tout digital remet en question les acquis. Carole Misset, directrice de Pernod Ricard University a initié un programme pilote de reverse mentoring en concentrant ses efforts sur l’équipe dirigeante. L’objectif est de pouvoir appréhender de manière plus précise l’impact du digital sur le business de l’entreprise. A l’UDI, l’Université du groupe SNCF, Valérie Viseur, nous explique avoir mis en place un programme de Learning Management System ergonomique et naturellement évolutif que chaque collaborateur nourrit. Les uns et les autres s’enrichissent mutuellement de leurs expériences respectives.

Les douze dirigeants d’Université sont d’accord : pour détecter les signaux faibles, il faut sortir de l’écosystème de la formation et mobiliser les cinq sens. Regarder les tendances d’apprentissage ne suffit plus pour façonner le learning de demain. Ils considèrent que le manager doit porter en partie la transformation du learning pour préparer les équipes à demain. Ainsi en impliquant les managers dans leur rôle de formateur, chaque collaborateur doit gagner en agilité en développant plus de qualités intrapreunariales.

Télécharger le 1er compte-rendu du Comité Scientifique des Directeurs d’Université ou de Formation d’Entreprise en intégralité

 

La prochaine rencontre du Comité Scientifique se tiendra  au mois du décembre sur le thème : « L’Université d’entreprise créatrice de valeur »

Instagram

Error: Access Token is not valid or has expired. Feed will not update.
This error message is only visible to WordPress admins

There's an issue with the Instagram Access Token that you are using. Please obtain a new Access Token on the plugin's Settings page.
If you continue to have an issue with your Access Token then please see this FAQ for more information.

Nos publications